Actualité

Avec panache !

Caen-Paris XIII 5/11/11 En ce samedi, 5/11/11, les Conquérants recevaient une équipe parisienne toute auréolée de son récent succès sur le champion de France Anglet.

En outre, bien que les parisiens soient nouveaux promus en Elite, de nombreux joueurs des deux équipes se connaissent.

Ainsi Thomas Enguerrand évoluait l’an dernier à Caen et joue désormais à Paris XIII. Guillaume Bastien et des joueurs de Paris XIII ont longuement joué ensemble au sein de l’équipe de Collégien.

Caen était donc prévenu et vigilant.

Le match est rapide et agréable d’entrée. Les parisiens sont sanctionnés après 4’29 (accrocher) mais les caennais ne profitent pas de l’occasion.

Antoine Sentenac, blessé à l’oeil par un palet doit quitter ses équipiers (il reviendra de l’hôpital à la fin du match avec deux points de suture à la paupière).

Néanmoins, les normands trompent le gardien parisien peu après (7’30) par B.Leterrier (ass. G.Bastien et C.Hallard).

Après une période indécise, les caennais doublent la marque par Charly Hallard d’un revers en lucarne (ass. de B.Leterrier et A.Rage). Dans la minute suivante, Paris XIII se retrouve en infériorité numérique (21’59 cinglage) rapidement sanctionnés par G.Bastien d’un tir dans la lucarne parisienne (22’08 ass. A.Cauvin).

3-0 à la mi-temps : les caennais maîtrisent leur sujet et ravissent le public nombreux.

Peu après la reprise, Caen se retrouve en infériorité numérique (26’00 cinglage).

Loin d’être déstabilisés, les caennais marquent à 3 contre 4 par B.Leterrier (27’41 ass. G.Bastien et P.Feutry).  Paris concéde dans la foulée une pénalité (28’09 Trébucher) que Caen concrétise par W.Ohlund (29’01 ass. A.Rage). 5-0  : le match semble plié.

Pourtant, c’est mal connaître les parisiens et… les caennais. Probablement déconcentrés, les normands enchaînent les erreurs.

Cela débute par une méconduite de 10′ inutile (à 30’23). Puis un manque d’attention en défense, les parisiens réduisent le score par T.Enguerrand (32’41).

Quelques jolies passes normandes à des parisiens seuls devant J.Salley débouchent, malgré les nombreux arrêts du gardien caennais, sur un nouveau but parisien (33’50). A.Rage demande un temps mort pour remettre son équipe dans le sens de la marche mais les caennais se retrouvent peu après en infériorité numérique (36’17 crosse haute).

C’est le moment que choisit C.Hallard (37’47 servi par G.Bastien et A.Rage) pour marquer en infériorité numérique, 6-2.

Une nouvelle largesse défensive permet à Paris XIII de marquer son 3ème but (39’05) avant que Charly Hallard (Ass. G.Bastien) ne scelle le match à 7-3 (41’28). Une dernière infériorité numérique des caennais ne donne rien.

Le public a assisté à un superbe match offensif et ouvert. Les caennais ont montré de très bonnes choses en attaque (ce qu’il n’avait fait que très rarement depuis le début du championnat). Il ont confirmé leurs grands progrès défensifs, mis à part la période de déconcentration coupable entre le 32ème et la 39ème minute du match.

Une victoire avec panache qui confirme l’ambition de participer aux play-offs, bien que la soirée ait vu des résultats inattendus sur les terrains français (victoire de Reims à Amiens, défaites de Rethel et Anglet, respectivement à Grenoble et Angers).

A l’issue de cette soirée, Caen est 8ème, à un point de Paris XIII et à trois points de Villeneuve. Villeneuve que Caen recevra le 19 novembre, après un déplacement important le 12 novembre à Nice.

Retrouvez la feuille du match en cliquant ici<<<

Les photos sont en ligne : cliquez ici<<<

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.